Recherche

Mes mots Mes livres

« Une puissante odeur de végétation moite, une odeur vert foncé montait à mes narines. »

Birmane, Christophe Ono-dit-Biot

Publicités

« La Grande-Terre […] a la poitrine plate, faite pour les grandes distilleries et les beaux moulins qui tombent à présent en ruine. La Basse-Terre, montagneuse, embrumée, a toujours été le territoire des gens libres. »

Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle

« C’est pour ça qu’il y a toujours deux pages blanches à la fin des atlas, intervint le pilote sans se départir de son sourire, c’est pour les nouveaux pays, comme ça, on peut en dessiner la carte soi-même. »

Le Bon Gros Géant, Roald Dahl

« Le voyage, c’est s’émerveiller d’un ordinaire différent du nôtre, il ouvre l’esprit. »

Elle rêve avec moi, Alain Kalita

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence de Elena Ferrante

L'amie prodigieuse Elena Ferrante

Quartiers populaires de Naples, années 1950. Deux petites filles, Elena et Lila, font connaissance dans la cour de leur immeuble. Une relation de suite empreinte de soumission et de contrôle, d’attirance et de répulsion, de compétition et d’amitié.

Lire la suite

Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton

Aussi libres qu'un rêve Manon Fargetton

Fin du 21ème siècle, dans une région française devenue dictature, le président a imposé la loi des dates de naissance. Afin de réguler le marché du travail, le mois de naissance des enfants détermine l’école et le programme scolaire qu’ils suivront, et la liste des métiers qui leur seront ouverts. Aux « janvier », la politique ou le show-business, aux « décembre » les métiers les moins prisés.

Lire la suite

« Un livre, c’est un détonateur qui sert à faire réagir les gens. »

Amélie Nothomb, Les combustibles.

La tresse de Laëtitia Colombani

La tresse Laetitia Colombani

Trois femmes, trois destins tellement différents, mais pourtant intimement liés, entremêlés comme les trois brins d’une même tresse. C’est ce que propose l’auteure dans ce roman, écrit avec une grande habileté.

Lire la suite

Kaspar, le chat du Grand Hôtel de Michael Morpurgo et Michael Foreman

Kaspar, le chat du Grand Hôetl Michael Morpurgo

Johnny Troot, orphelin de 14 ans, a trouvé une place de groom au Grand Hôtel. Sa vie y est assez morne jusqu’à l’arrivée de la comtesse Kandinsky et son magnifique chat Kaspar. Cette dernière se prend d’amitié pour le jeune garçon, qui s’occupe si bien de son chat, un chat très particulier, hautain, une sorte de prince des chats.

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :