delivrances-toni-morrison

Lula Ann a la peau d’une noirceur inédite, née de parents métisses au teint clair. Son père fuit vite et sa mère l’élève malgré son dégoût, avec dureté. Que ferait une petite fille pour obtenir l’amour de sa mère, ou un simple geste de tendresse…

Devenue adulte et se faisant appeler Bride, elle a fait de sa couleur de peau un atout qui rehausse encore sa beauté. Riche, travaillant dans la cosmétique, elle sort avec Booker, un homme séduisant et mystérieux qu’elle connaît finalement très peu, jusqu’au jour où il la quitte brusquement avec ces mots : « Tu n’es pas la femme que je veux ».

Cette phrase va être le déclencheur d’un voyage aussi bien réel qu’introspectif, à la recherche de l’histoire de cet homme traumatisé lui aussi, et de sa propre vérité.

Il y avait longtemps que je n’avais pas lu de livre de Toni Morrison, auteure dont j’ai toujours beaucoup apprécié l’univers et l’écriture. Cette fois encore, mais dans un ouvrage plus court et moins foisonnant, l’écrivaine nous entraîne dans une série de portraits et à travers eux, évoque les thèmes récurrents et universels du racisme ou de l’enfance en danger ou sacrifiée, en y ajoutant une pointe de surnaturel.

J’ai beaucoup aimé !

Toni Morrison est une auteure américaine née en 1931.

Délivrances est sorti en août 2015 chez Christian Bourgois (18€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités