La couleur du lait Nell Leyshon

1831, Mary a quinze ans. Elle veut écrire ce qui lui est arrivé depuis qu’elle a quitté la ferme familiale, ses 3 soeurs, sa mère toujours à l’ouvrage et son père dur et violent.

Envoyée au service d’un pasteur et se sa femme malade, elle quitte à 14 ans la ferme et la famille qui fait tout son univers. On ne lui laisse pas le choix, c’est le sort réservé aux filles, pauvres de surcroît, dans cette campagne anglaise.

Dans une langue qui surprend au premier abord (la façon de parler d’une jeune fille pauvre sans éducation du 19ème siècle), on découvre un personnage au caractère bien trempé, qui dit ce qu’elle voit et pense sans aucune arrière pensée, pas éduquée mais lucide sur sa vie. On se prend d’affection pour Mary si pleine d’envie de vivre mais sans aucune maîtrise de sa destinée, et on pressent tout au long du livre un épilogue douloureux…

Une lecture singulière par son univers et son écriture hors du temps, pas inintéressante.

Nell Leyshon est une auteure de romans et de pièces de théâtre britannique.

La couleur du lait a été publié en août 2014 chez Phébus (17€) et chez 10/18 en septembre 2015 (6,60€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités