Recherche

Mes mots Mes livres

Mois

juin 2016

Le goût du large de Nicolas Delesalle

gout-large-nicolas-delesalle

Après Un parfum d’herbe coupée qui m’avait beaucoup plu, le sujet du nouveau roman de Nicolas Delesalle m’a immédiatement interpellée.

Lire la suite

« Je me demande  si j’ai vraiment peur ou si je joue à me faire peur. Je me demande ce que cette solitude absolue va créer ou dénouer en moi, si quelque chose va fondre, se fendre ou se dissoudre. Peut-être qu’il ne va rien se passer du tout, ni hors de moi ni en moi. Mais je sais déjà que ce séjour dans la nuit prolongée sera davantage qu’un reportage. C’est une expérience personnelle, j’en suis convaincu, un voyage immobile vers quelque chose d’étrange et que je ne connais pas. »

Nicolas Delesalle, Le goût du large

L’analphabète de Agota Kristof

analphabete-agota-kristof

Ce très court récit autobiographique, comme l’auteure le sous-titre elle-même, est l’histoire condensée, en quelques souvenirs et événements marquants, de la vie d’Agota Kristof.

Lire la suite

Les vilains petits de Catherine Verlaguet

vilains-petits-catherine-verlaguet

Valentin, Maya et Loan sont copains d’école. Complices, ils se font confiance et jouent ensemble aux récréations.

Lire la suite

Le bleu du ciel, déjà blafard et si différent du ciel grec, devient de plus en plus pâle et ne va pas tarder à s’évanouir ; mais il y a, dans le rose de l’horizon, au-dessus des hauts bâtiments gris, une promesse, comme un bourgeon qui éclate.

Double exil, Yannis Kiourtsakis

Une exécution ordinaire de Marc Dugain

execution-ordinaire-marc-dugain

Olga, femme médecin mais aussi magnétiseuse, est appelée au chevet de Staline pour soulager les douleurs de ce chef d’Etat pourtant réfractaire à toutes les croyances et pratiques non scientifiques. Au fil des « confidences » de cet homme, on décèle toutes les contradictions du régime. La terreur comme mode de gouvernance, le traitement réservé aux juifs, etc., sont évoqués comme une nécessité, une obligation indépendante de la volonté de Staline. A la mort de ce dernier, Olga peut rejoindre le mari qu’elle a été obligée de quitter pour s’établir dans un port sur le cercle polaire.

Lire la suite

Les naufragés de l’île Tromelin de Irène Frain

naufrages-ile-tromelin-irene-frain

1761, l’Utile part de Madagascar et vogue vers l’île Maurice. Par crainte des contrôles alors qu’il a chargé une cargaison d’esclaves (l’esclavage vient d’être aboli), le capitaine Lafargue s’entête à prendre une route dangereuse et à suivre les indications d’une carte controversée.

Lire la suite

L’horizon à l’envers de Marc Levy

horizon-envers-marc-levy

Hope, Josh et Luke sont trois amis inséparables, brillants étudiants en neurosciences. Hope et Josh entament une histoire d’amour, comme deux jeunes gens insouciants avides de futur, des rêves plein la tête. Josh et Luke intègrent quant à eux très rapidement un laboratoire dans le but d’étudier la mémoire humaine, et d’essayer de la conserver.

Lire la suite

Le grand méchant renard de Benjamin Renner

grand-mechant-renard-benjamin-renner

Le renard de cette histoire n’a rien du grand méchant loup… Souffre-douleur d’une ferme où il n’arrive pas à manger de la viande, faute de faire peur, il est chassé dans la forêt. Là il rencontre le loup, affamé lui aussi, de qui il va tenter de s’inspirer pour devenir enfin un grand méchant renard. Incapable cependant de croquer la chair fraîche, toujours réduit à manger des navets, il accepte l’idée du loup : voler des oeufs pour dévorer ensuite les poussins.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :