horizon-envers-marc-levy

Hope, Josh et Luke sont trois amis inséparables, brillants étudiants en neurosciences. Hope et Josh entament une histoire d’amour, comme deux jeunes gens insouciants avides de futur, des rêves plein la tête. Josh et Luke intègrent quant à eux très rapidement un laboratoire dans le but d’étudier la mémoire humaine, et d’essayer de la conserver.

Mais l’image paradisiaque s’écroule brutalement avec la découverte de la maladie de Hope, qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. Josh, tout à son amour, propose alors à Hope de défier la mort et de tester sur elle le protocole de recherche sur la mémoire, bien que peu abouti. En parallèle, il s’attache à leur fabriquer les plus beaux souvenirs.

40 ans plus tard, Melody se réveille après un accident d’hélicoptère. Son père riche et exclusif n’a pas accepté l’éventuelle disparition de sa fille, pianiste célèbre, et lui a fait bénéficier d’un programme de restauration de la mémoire… Mais Melody ne récupère pas les facultés promises, et se sent radicalement différente…

Pas particulièrement fan de l’auteur, mais lectrice de plusieurs de ses titres que j’ai trouvé agréables, je me suis une nouvelle fois laissée porter par cette histoire, pleine de bons sentiments, d’espoirs, d’illusions. Même si on voit rapidement où tout cela nous mène, j’ai apprécié cette lecture détente. Ca fait du bien parfois de se laisser aller à rêver !

Marc Levy est un auteur français né en 1961, célèbre dès son premier roman « Et si c’était vrai ».

L’horizon à l’envers est paru chez Robert Laffont en février 2016 (21,50€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités