rescape-camp-14-blaine-harden

Shin Dong-Huyk est né en Corée du Nord, dans un camp de travail dont il n’est sorti qu’à près de 30 ans, au prix d’une évasion miraculeuse, avant de gagner la Chine puis d’autres pays occidentaux.

Ce livre, écrit par Blaine Harden, est sa biographie.

On y découvre avec horreur la vie d’un petit garçon né dans un camp où l’on enferme les opposants de toutes sortes et leurs familles, d’un père et d’une mère qui ne se sont pas choisis mais qu’on a offert mutuellement en mariage comme récompense d’un bon travail. Un récit ahurissant, des conditions de vie inhumaines : les lits n’existent pas et tous dorment à même le sol, les enfants peuvent être tués par leurs enseignants, la famine est instituée, le travail y est obligatoire et exténuant, les prisonniers sont considérés comme des animaux, la délation règne en maîtresse, les sentiments sont proscrits. Bref, l’humanité même fait défaut dans ce camp qui enferme des milliers de personnes à vie.

Dans un monde totalement dénué de valeurs, Shin tire sa volonté d’évasion du souhait de manger de la viande… pas plus loufoque qu’autre chose à l’image de sa vie et de l’absurdité du régime.

De la Corée du Nord, je connaissais le régime totalitaire et la figure mégalomaniaque de ses dirigeants. Je savais la vie difficile et coupée du monde moderne de ses habitants, la répression sans doute, mais je ne me doutais pas que ces camps de travail dignes des camps de concentration nazis y existaient et enfermaient des milliers d’habitants depuis des dizaines d’années… Un récit qui éveille les consciences, à découvrir.

Blaine Harden est un journaliste et écrivain américain.

Rescapé du camp 14 a été publié par Belfond en avril 2012 (19,50€) puis chez 10/18 en avril 2013 (7,50€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités