L'appel de la forêt Jack London

Buck est un chien magnifique qui vit avec un juge et sa famille dans une grande propriété en Californie, où il règne en maître et est très bien traité.

Mais volé à son propriétaire, il est conduit plus au Nord, auprès de maîtres successifs qui lui imposent par la force et la violence de devenir un chien de traîneau.

Souffrant des coups, de la faim, des relations avec les autres animaux, de l’inexpérience ou de l’appât du gain des hommes, il apprend également à connaître ses congénères, la neige, le froid et les lois des terres sauvages du Grand Nord. Buck se transforme peu à peu, aimant conduire le traîneau, se battant pour sauver sa peau ou pour devenir le mâle dominant de l’attelage, pour attirer la reconnaissance de ses maîtres aussi, ou éviter leurs coups de bâton.

Il se laisse griser par les paysages désertiques et les villes envahies de chercheurs d’or, attiré sans cesse par la forêt et de plus en plus par les loups qu’il aperçoit souvent.

Quand son dernier maître, un homme bon enfin qui s’est bien occupé de lui, meurt, Buck se laisse enfin aller à sa « vraie nature » et choisit de rejoindre les loups dont il se sent plus proche.

J’ai lu ce livre avec mes enfants, qui ont beaucoup aimé cette histoire où l’animal vainc et retrouve une forme de liberté. Contrairement à ce que je craignais ils n’ont pas été trop choqués par la grande violence évoquée, celle de la vie dans des territoires difficiles, mais également celle de l’homme utilisée pour asservir l’animal.

L’écriture est d’un niveau assez soutenu, témoignage d’une autre époque, et pour moi ne véhicule pas assez d’émotions.

Ce roman est à mon sens destiné aux adultes (qui y verront nombre de métaphores sur la nature des êtres) et aux jeunes adolescents pas trop sensibles ni rebutés par les longues descriptions.

Un classique du roman d’aventures certes, mais toujours intéressant de découvrir.

Jack London est un écrivain américain né en 1846 et mort en 1916.

L’appel de la forêt a été publié et est toujours disponible à petit prix chez de nombreux éditeurs.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités