Shots Guillaume Guéraud

William et Laurent ont grandi à Marseille avec leur mère. William y est devenu photographe de mariage, pendant que Laurent s’enfonçait inexorablement dans la délinquance. A l’issue d’un dernier casse, Laurent est parti aux Etats-Unis, se rappelant au souvenir de son frère de loin en loin, souvent par le biais d’une photo.

Alors que leur mère est sur le point de mourir, William, qui n’arrive plus à contacter son frère, part à sa recherche à Miami. Cette quête familiale se double alors d’un soupçon de polar ou de roman noir, et on devine déjà une issue tragique…

D’indices en rencontres fortuites, William s’enfonce dans les trafics de son frère comme dans les méandres d’un bayou. Pris en charge par un haïtien effrayant, aidé par une prêtresse vaudou, pourchassé par un mafieux cubain ou un tueur sanguinaire, William découvre la Floride, les quartiers de Miami sous leur jour le plus sombre.

Nous lecteurs progressons dans cette quête à travers les légendes d’un carnet de photos, sorte de carnet de voyage ou de journal intime où William colle les traces de son périple, puisqu’il ne peut s’empêcher d’appuyer sur le déclencheur de son appareil photo.

Curieusement, toutes les images semblent absentes, il nous faut les imaginer. Si ce fil photographique défaillant m’a tout d’abord surprise et déroutée, je m’en suis accommodée au fil du récit, et je n’ai découvert qu’à la fin du livre la surprenante explication de cette absence, en même temps que tout se recomposait.

Un roman un peu long à démarrer, mais ficelé avec malice et originalité.

Guillaume Guéraud, né en 1972 à Bordeaux, est un écrivain français.

Shots a été édité par les éditions du Rouergue en avril 2016 (19,80€).

Livre lu dans le cadre du Prix des lecteurs nantais 2017.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités