Les contes de la ruelle Nie Jun

Yu’er et son pépé Doubao vivent à Pékin, dans une petite ruelle traditionnelle, qui constitue tout leur univers.

Yu’er, petite fille handicapée, est mise à l’écart. Elle aimerait devenir une grande nageuse. Seul son pépé lui fait croire en ses rêves, la suspendant dans un arbre à l’aide d’un harnais pour lui apprendre à nager…

Elle se retrouve également dans un jardin merveilleux, où un gentil garçon lui fait partager son univers..

A travers les rêves (éveillés) de Yu’er, les récits de Doubao, on découvre d’autres personnages : la mémé disparue, un vieux peintre un peu fou… et l’atmosphère toute particulière de ces quartiers chinois traditionnels.

En 4 contes oscillant entre rêve et réalité, grâce à un graphisme coloré et en petites touches, Jun Nie transmet toute la tendresse de ce microcosme et du lien entre un grand-père et sa petite-fille. Une petite parenthèse de douceur qui nous fait découvrir la Chine populaire et intemporelle.

Jun Nie est un auteur de la jeune génération des artistes de BD chinoise, né en 1975.

Les contes de la ruelles a été édité en mars 2016 chez Gallimard (18€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités