Luz ou le temps sauvage Elsa Osorio

Luz, 22 ans, débarque à Madrid depuis l’Argentine, pour y rencontrer Marcos, argentin lui aussi qui a quitté son pays il y a de nombreuses années.

En découvrant cette jeune femme inconnue qui lui parle de Liliana, sa femme disparue pendant la dictature militaire des années 1970, Marcos replonge dans l’histoire de son pays et dans sa propre histoire.

Attablée à un café, Luz évoque le passé obscur et tourmenté de son pays, sa propre enfance entre un père disparu tragiquement lorsqu’elle avait 7 ans, une mère rigide, aimante mais tyrannique, un grand-père ancien militaire influent… Elle parle aussi de Miriam, la femme qui l’a menée jusqu’à Carlos, une ancienne prostituée, une femme qui n’a jamais pu être mère, qui a eu pour compagnon une brute responsable des basses oeuvres de la dictature…

Les portraits s’enchaînent, les personnages se croisent. Le rythme et l’attention sont soutenus à l’évocation de ces temps troublés où une jeunesse idéaliste et téméraire tentait de vivre et de se battre pour des idéaux et plus de liberté, pendant que des hommes sans scrupules, avides de pouvoir et tortionnaires dénués de sentiments ne faisaient d’eux qu’une bouchée.

Enfin, Liliana, la jeune épouse de Marcos, emprisonnée et disparue alors qu’elle était enceinte, est le personnage central du récit. Et on comprend assez vite qu’elle est intimement liée au destin de Luz…

Ce roman m’a énormément plu. Il évoque avec beaucoup de force le sujet des enfants volés de la dictature argentine, la quête des grands-mères dont les médias se font périodiquement écho. S’il est conduit comme une fiction, les personnages sont sans doute proches ou représentatifs des protagonistes de cette période. L’insoutenable est évoqué avec force et retenue, le poids de l’histoire avec un grand h comme de l’histoire personnelle de chacun également.

J’ai découvert Elsa Osorio avec ce roman, j’ai beaucoup aimé son écriture et le sujet mis en valeur à travers des personnages aux portraits finement brossés et mis en valeur.

Je vous recommande chaudement cette lecture !

Elsa Osorio est une auteure argentine née à Buenos Aires en 1952

Luz ou le temps sauvage est paru chez Métailié en septembre 2000 (19,50€) puis chez Points en février 2010 (8,10€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités