Y a pas de héros dans ma famille ! Jo Witek

Maurice, dit Mo, vit dans un quartier populaire, avec son père, qui enchaîne les bricoles et les boulots au noir, sa mère qui gère le foyer, sa soeur qui ricane avec ses copines, et ses deux frères qui ne travaillent pas plus l’un que l’autre mais traînent au lit ou dans la rue…

Chez lui, c’est un joyeux bazar. La télé allumée en permanence, les deux chiens, les enfants qui crient et disent des gros mots (attention, vocabulaire très fleuri !), la famille et les amis constamment en visite, et sa mère qui fait des crêpes pour tout le monde. C’est son univers, tout ce qu’il connaît.

Bien sûr, à l’école c’est plus calme, plus policé, plus lisse, presque un autre monde.

Mo est en CM2. Devant travailler sur un exposé, il invite un copain chez lui. Mais la mère de celui-ci, à peine arrivée, propose aux garçons d’aller plutôt travailler à la bibliothèque, pour plus de calme.

Mo se rend compte que quelque chose cloche, encore plus quand il découvre la maison de son copain, où la maman les a finalement emmenés, et en particulier un mur recouvert de photos d’ancêtres, tous plus connus et importants les uns que les autres, des héros quoi !

Alors Mo comprend que c’est sa famille à lui qui cloche, et il les regarde désormais avec des yeux nouveaux. Il voit maintenant les grossièretés, l’indolence, les petits trafics… Et ce qu’il ressent n’est plus bien clair. Amour, ou dégoût ? Fierté, ou honte ?

Avec beaucoup de pudeur, Jo Witek nous parle de la filiation, du rapport aux autres, du sentiment d’appartenance, de l’innocence des enfants mise à mal par le regard des autres aussi. Sans être donneur de leçon, ce petit roman rappelle l’importance des racines, des discussions en famille, des liens à tisser pour que chacun trouve sa place, avec ce qu’il est.

Un très joli roman jeunesse, à découvrir.

Jo Witek est née en France en 1968. Après avoir été scénariste et lectrice pour le cinéma, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture de romans, albums et documentaires pour la jeunesse.

Y a pas de héros dans ma famille est paru chez Actes Sud junior en janvier 2017 (13,50€).

Morceau choisi :

« J’avais la tête en morceaux et le coeur en naufrage. J’avais le mal de mère, de père, de ma soeur et de mes frères. »

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités