L'anniversaire de Kim Jong-Il Aurélien Ducoudray Mélanie Allag

Jun Sans a 8 ans, il est né en Corée du Nord, le même jour que Kim Jong-Il, le père bien aimé. Ca lui donne l’impression qu’on fête son anniversaire à lui aussi ce jour-là.

Avec ses yeux et ses mots d’enfant, il dit sa fierté d’être Nord-Corée, son souhait de défendre son cher pays contre les « fantoches du Sud », si pauvres et malheureux et contre les américains si terribles et méchants. Il dit aussi l’obéissance aux règles, l’acceptation du destin quel qu’il soit, la normalité des châtiments et des exécutions, de la faim, de la délation.

Mais à mesure qu’il grandit, on perçoit qu’il se rend compte de la misère, qu’il se pose de questions, qu’il observe les réactions et remarques de ses parents pas si obéissants.

Après l’échec d’une tentative de fuite, la famille se retrouve enfermée en camp de rééducation. Séparés de leur père, Jun Sang, sa soeur et sa mère vivent une situation plus terrible encore. Harassé par le travail forcé, la faim, la mort qui m’entoure, le garçon apprend à voler, mentir… Pas le choix, c’est ça ou mourir.

Quand ils sont enfin libérés, Jun Sang apprend la mort de son père, victime d’un accident de mine quelques mois plus tôt. Vivant désormais en ville, surveillés, loin de leurs repères, Jun Sang et sa soeur ne voient pas d’autre solution que de fuir le pays à nouveau, laissant leur mère, trop épuisée. Ils réussissent à sortir du pays, mais ne sont pas au bout du chemin, rencontrant des gens hostiles ou plus accueillants, bientôt confrontés aux trafiquants d’êtres humains…

A travers l’histoire de ce jeune garçon, devenu adolescent et bientôt adulte, l’auteur nous présente les conditions de vie effroyables de la Corée du Nord, nous confronte avec la réalité d’une dictature infâme, qui rabaisse sa population, ne lui laissant guère que l’instinct de survie.

Le fait de voir les faits à travers les yeux d’un enfant édulcore légèrement la brutalité du réel, on n’en est pas moins touché par cette histoire qui force à réfléchir. Une histoire parmi d’autres, comme un condensé des malheurs d’un peuple entier.

Une lecture très intéressante, servie par un graphisme agréable.

Aurélien Ducoudray, né en 1973, est un scénariste français de bande dessinée.

Mélanie Allag vit et travaille à Nantes, illustrant pour la presse ou l’édition jeunesse, ainsi que pour le collectif « La baie noire ».

L’anniversaire de Kim Jong-Il a été publié chez Delcourt en août 2016 (17,95€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités