Groenland vertigo Tanquerelle

Georges est dessinateur. En manque d’inspiration, en manque de motivation, il s’essouffle et ne trouve plus sens à sa vie. C’est alors que lui parvient une proposition inédite : accompagner une expédition scientifico-artistique danoise au Groenland.

Après avoir beaucoup hésité, lui le peureux, lui qui n’aime pas voyager, Georges accepte la proposition. Il fait bientôt la connaissance des marins et des autres participants à l’expédition, financée en grande partie par un artiste très antipathique et sans doute parano.

Avec beaucoup d’humour l’auteur nous présente les marins, les compagnons de voyage de Georges. Les péripéties s’enchaînent pour Georges, il est pris à parti par le grand artiste qui lui confie qu’une machination le vise, il accompagne un pseudo-auteur, porté sur la bouteille, à la découverte de manuscrits, mais rencontre plutôt des ours et du whisky…

Moi qui rêve de vivre une expérience de ce type, j’ai tout de suite été très intéressée par ce bel album. Le graphisme me rappelle les albums de Tintin, j’ai aimé la touche d’humour et les dessins des étendues polaires.

Un bel album, une jolie découverte.

Livre lu dans le cadre du Prix BD Cézam 2018.

Hervé Tanquerelle est un dessinateur nantais né en 1972.

Groenland vertigo est paru chez Casterman en janvier 2017 (19€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités