Harry Potter et l'enfant maudit J.-K. Rowling

Harry, Hermione et Ron ont bien grandi. Cela fait 20 ans que Voldemort ne s’est plus manifesté, depuis la bataille de Poudlard.

Nos jeunes amis sont devenus parents. C’est au tour de Albus, fils de Harry et de Ginny, de faire sa rentrée à Poudlard.

Albus, adolescent rebelle, ne s’entend guère avec son père. Dans le train qui l’emmène au célèbre pensionnat, il se lie d’amitié avec Scorpius, le fils de Drago. C’est à Serpentard que le choixpeau magique choisit de les affecter tous les deux.

Albus est en conflit avec son père, idéaliste au grand coeur et souffrant d’une notoriété qu’il n’a pas choisie. Scorpius quant à lui n’a pas la soif de pouvoir et n’est pas attiré par le mal comme ses ancêtres, on lui prête pourtant une ascendance terrible.

Surprenant une conversation, les deux enfants décident de réparer les erreurs de leurs parents… Ils l’imaginent pas que le présent puisse en être modifié !

Enfin, j’ai relu toute la saga pour arriver à ce huitième volume des aventures de Harry Potter et découvrir qu’il s’agissait d’une pièce de théâtre. Pourquoi pas ? Le temps ayant passé aussi dans le monde d’Harry Potter, la structure théâtrale est parfaitement adaptée pour nous présenter les nouveaux personnages, des enfants de 11 ans comme au début de la saga. Evidemment on ne peut que faire le parallèle avec leurs parents, et c’est justement ce qui est intéressant, car c’est ce à quoi Albus et Scorpius sont confrontés eux-mêmes, les comparaisons avec leurs pères. Adolescents, c’est à leur tour de se rebeller contre leur lourd héritage, en prenant en main leur destin et leurs décisions.

Tout aussi passionnant que les précédents opus, Harry Potter et l’enfant maudit nous propose une histoire avec du suspense, mais également un petit côté psychologie des familles qui ne m’a pas déplu. Ou comment s’affranchir de ses racines d’un côté, comment libérer ses enfants de son propre passé, de ses attentes et de ses craintes de l’autre.

Une belle aventure à nouveau, partagée entre les générations. Décidément J.-K. Rowling a tous les talents !

Joanne Rowling, connue sous les pseudonymes de J. K. Rowling et Robert Galbraith, est une romancière et scénariste britannique née en 1965.

Harry Potter et l’enfant maudit est paru chez Gallimard jeunesse en octobre 2016 (21€) et chez Folio junior en janvier 2018 (8,90€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !