Offense dans la cité Gwladys Constant

Momo a 14 ans. Dans sa cité, au pied des tours, il exprime sa colère en jouant les caïds avec ses copains, effrayant les habitants, montrant à tous qu’ils sont les rois, qu’ils sont les maîtres, dominant en faisant peur.

Tous, sauf un, un vieil homme qu’ils ont surnommé Yoda, le seul à les invectiver encore, à les regarder en face, à les bousculer pour garder sa place, quand tous les autres s’effacent.

Mais Momo, alors qu’il joue les gros durs, a un secret qu’il ne peut avouer à personne. Il est amoureux. D’une jeune fille qu’il ne connaît même pas, qu’il n’a fait qu’apercevoir une fois ou deux, suffisamment pour se rendre compte qu’elle vient une fois par mois et s’engouffre pour quelques heures dans la tour 2. Alors bientôt, à l’insu de ses copains, il la guette à l’arrêt de bus, ose enfin l’aborder, essaye de sympathiser. Elle s’appelle Pénélope, habite en ville avec ses parents.

Mais entre ces visites le temps est long, et Momo retourne à son rôle de caïd. Ne supportant plus la résistance de Yoda, il franchit un jour un cap dans la violence en tabassant le vieil homme.

C’est alors que Pénélope la jeune fille, changeant ses habitudes, revient dans la cité. Très en colère, elle apprend à Momo que son grand-père a été victime d’une lâche attaque, et qu’elle mettra tout en oeuvre pour retrouver le coupable et se venger. Bien sûr elle lui demande son aide, lui qui est du quartier, sans doute saura-t-il trouver des informations…

Momo élude, il a compris mais veut croire encore que rien n’est joué, jusqu’au jour où Pénélope lui dit qu’elle sait tout et le gifle violemment. Ce jour-là Momo, Momo le caïd, ne réagit pas. Et quand quelques jours plus tard Yoda sort à nouveau de son appartement, il est bien décidé à reprendre la main et à montrer à tous qui est le chef !

Mais Yoda n’est pas si inoffensif qu’il en a l’air, et bientôt la peur va changer de camp. Le vieux Yoda qu’il n’arrive pas à faire plier va étonnamment prendre le dessus, et réussir à impressionner, puis apprivoiser le jeune homme. Son passé et sa gentillesse (et aussi les goûters Savane !) vont transformer leur relation, et la vision que chacun a sur l’autre. Momo redevient alors Morgan, et Yoda Amédée, une drôle d’amitié naît alors, qui va littéralement transformé Momo…

Du suspense, de l’inattendu, des références littéraires, de la poésie, des mots grossiers (voire très grossiers, à l’image de ce qui s’entend dans les cités, ou dans les cours de collèges), tout cela provoque des échos chez les lecteurs adolescents aussi bien que chez les adultes, et permet une identification aisée à un personnage, ou à un aspect d’un personnage. Ces personnages d’ailleurs sont très attachants, ils ont tous leurs fragilités, comme dit Yoda rien n’est tout noir ni tout blanc.

Un très joli livre, qui permet d’aborder de nombreux et variés sujets, la vie des les cités, la Résistance, la délation, les conflits de générations, l’amour, la littérature, la gestion des sentiments, etc. A mettre entre toutes les mains !

Gwladys Constant, née en 1980, écrit pour la jeunesse et est également professeur de français.

Offense dans la cité a été publié en avril 2017 aux éditions Oskar (13,95€).

Ce livre fait partie de la sélection 5ème-4ème du Prix des incorruptibles 2018-2019. Autres compte-rendus à suivre !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
Publicités