Betty Boob Véronique Cazot Julie Rocheleau

Elizabeth est une jeune femme d’aujourd’hui, dont la vie bascule soudainement suite à un cancer et à une ablation du sein.

Après le choc de l’opération, de la mutilation, du retrait de ce sein dont elle n’arrive pas à faire le deuil, Elizabeth est très vite confrontée à une réalité désormais faite de regards en coin, de suspicion, de pitié peut-être. Au travail où elle sent tous les regards braqués sur elle, mais également à la maison où le regard de son mari a changé. Elle essaye divers substituts, perruque, prothèses, pour tenter de regagner une certaine normalité, sans grand succès.

Alors qu’elle peine à se reconnaître dans son nouveau physique, à se regarder, sans parler de l’accepter, elle se rend compte que son mari n’a plus de désir, ne la voit plus comme sa femme, que l’amour s’est envolé.

Elle décide donc de le quitter, est licenciée, sombre un peu plus chaque jour… jusqu’au moment où sa route croise celle d’une troupe de théâtre burlesque… Sa vie va alors prendre un nouveau tournant, celui de l’acceptation ?

J’ai trouvé le sujet de cette bande dessinée tout à fait d’actualité, et pourtant si peu abordé il me semble. Si je n’ai pas aimé, au début du moins, le graphisme assez criard, au fil des pages il m’a semblé de plus en plus pertinent, comme un écho à la violence ressentie par Elizabeth. Violence de la maladie, violence de la chirurgie, violence de la société, violence des sentiments.

J’ai finalement apprécié cette histoire sans parole (pas de dialogues, juste quelques mots, pancartes, panneaux, égrenés comme des petits cailloux qui montrent la voie), j’ai ressenti beaucoup de tendresse pour cette femme meurtrie, de la tristesse aussi face aux réactions hostiles et oh combien réalistes, mais de la joie pour finir, de l’espoir également, l’espoir d’une vie reprise en main, d’une possibilité de bonheur à nouveau.

Véronique Cazot est une scénariste de bande dessinée française.

Julie Rocheleau est une conceptrice de dessins animés, dessinatrice de bandes dessinées et illustratrice canadienne.

Betty Boop est paru en septembre 2017 chez Casterman (25€).

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !
 
Publicités