« Une puissante odeur de végétation moite, une odeur vert foncé montait à mes narines. »

Birmane, Christophe Ono-dit-Biot